De l’eau pure avec ZeroWater

Eau pure

Boire de l’eau pure n’est pas toujours chose aisée. Entre les vieilles tuyauteries et la qualité douteuse de certaines eaux potables, on se tourne souvent vers de l’eau embouteillée pour s’hydrater. Mais toutes ces bouteilles accumulées nuisent beaucoup à l’environnement, autant pour leur production, leur transport, leur réfrigération et puis leur élimination. Ceci est sans compter leur coût tout de même élevé sur le long terme puisque nous devons sans cesse les renouveler.

Face à ce problème, plusieurs systèmes de filtration d’eau portable se sont développés, dont celui de ZeroWater, compagnie américaine basée à Philadelphie. La particularité de ses carafes filtrantes par rapport aux autres marques ? Éliminer 99.6% de tous les solides dissous dans l’eau selon des tests en laboratoire certifiés par l’EPA (Environmental Protection Agency) grâce à sa technologie brevetée d’échange d’ions en cinq étapes.

ZeroWater

Comment l’utiliser ?

Remplir le réservoir d’eau froide du robinet après avoir préalablement fixé le filtre au centre de la carafe

-Laisser le temps à l’eau de passer au travers du filtre avant de remplir à nouveau

-Verser l’eau filtrée dans un verre et la mesurer à l’aide du compteur digital de MTD (Matières Totales Dissoutes)

Notre avis :

L’eau filtrée par ZeroWater indique O sur le compteur digital, alors qu’elle indique 60 directement du robinet. Son goût est neutre. Le système de filtration de ZeroWater tient donc bien ses promesses en éliminant les matières dissoutes dans l’eau. Ce faisant, elle réduit aussi par contre toute trace de minéraux. Au niveau du prix, même si le filtre doit être régulièrement changé, avoir recours à un tel système est plus économique que l’achat de bouteilles (entre 20 et 40$ le pichet, selon la grosseur, et entre 10 et 15$ le filtre selon la quantité achetée). Pour les personnes vivant dans des zones contaminées n’ayant pas accès à de l’eau potable, c’est une belle garantie d’enfin pouvoir savourer une eau pure !

Disponible au Canada et aux États-Unis

Nathalie

Nathalie est l'éditrice et fondatrice de "Doux You Love Me". Lorsqu’elle ne parcourt pas le monde à la recherche de lieux et d’adresses coups de cœur pour son blog voyage "Une Porte Sur Deux Continents", elle est très heureuse de se retrouver au calme chez elle au Canada à simplement profiter des joies du cocooning.

2 Commentaires
    1. Oui, elles s’accumulent vite et même si on peut les recycler, on ne sait pas toujours ce qu’il advient d’elles par la suite. Belle journée à vous aussi :-)

RSS
Facebook